VIIIèmes RENCONTRES DE LA SELP Normes et usages de la langue en politique

Société d’Etude des Langages du Politique (SELP)

Mots. Les langages du politique (ENS Editions)

Laboratoire DIPRALANG-EA 739 (Montpellier 3)

VIIIemes Rencontres de la SELP

Normes et usages de la langue en politique

Université de Montpellier 3

14 novembre 2014

Appel à communications

La Société d’Etude des Langages du Politique, la revue Mots. Les langages du politique et le Laboratoire DIPRALANG-EA 739 organisent des Rencontres scientifiques consacrées à la problématique: « Normes et usages de la langue en politique ». Il s’agira de réfléchir, à partir d’observations issues du champ de la communication politique (et de ses mises en scène médiatiques) aux fonctionnements de la variation sociolinguistique dans son rapport aux normes et aux représentations en vigueur sur ce marché linguistique spécifique qu’est l’interdiscours politique.

Sont concernés les divers « accents » (au sens ordinaire du terme) pratiqués par les femmes et hommes politiques (« l’accent du Midi », « l’accent Marie-Chantal »…) de même que ceux qui font l’objet d’un discours épilinguistique et/ou suscitent un traitement particulier éventuellement discriminatoire au sein de la communication politique/médiatique (« l’accent des banlieues »…). Pourront être abordés des phénomènes articulatoires et/ou prosodiques qui, bien que ne constituant pas un « accent »  bien identifié (régional par exemple) sont considérés comme des marqueurs d’identité (générationnelle, ethnosocioculturelle…).

Sont concernées également les variations de nature grammaticale (constructions syntaxiques régionalistes, utilisation de temps et modes d’emploi circonscrits comme le passé simple ou l’imparfait du subjonctif), et lexicale (régionalismes, archaïsmes, jargons spécifiques et autres lexiques subculturels). Les processus d’hyper et d’hypocorrection, qu’ils touchent les domaines syntaxique, lexical ou phonologique constituent des objets entrant dans le cadre de cet appel.

Il va sans dire que ces pistes sont indicatives et n’épuisent pas la problématique soumise à réflexion. Seront cependant privilégiées les propositions faisant état d’analyses de cas précis, qui peuvent, bien évidemment,  être issus d’autres communautés nationales que la France.

La même problématique fera l’objet d’un Appel à contributions ultérieur pour un dossier de la revue Mots. Les langages du politique, à paraître en mars 2016,  auquel les intervenants aux Rencontres de la SELP auront la possibilité de répondre (leur proposition sera alors soumise, comme les autres et selon la pratique habituelle de la revue, à une triple évaluation anonyme).

___________________

La langue des Rencontres est le français.

Chaque communiquant dispose de 25 minutes pour son exposé, lequel est suivi de 10 minutes de questions et de discussion.

Les propositions de communication (un titre suivi d’un résumé de 2000 à 3000 caractères, accompagné éventuellement de références) sont à envoyer aux deux adresses électroniques suivantes:

henri.boyer@univ-montp3.fr

valerie.bonnet@free.fr

___________________

Calendrier:

–          Date limite de réception des propositions: 1er juin 2014.

–          Date de notification de l’acceptation ou du refus: 7 juillet 2014.

___________________

 Comité scientifique:

Paul Bacot, Denis Barbet, Sophie Béroud, Henri Boyer, Patrick Charaudeau, Marlène Coulomb-Gully, Hugues de Chanay, Dominique Desmarchelier, Pierre Fiala, Chloé Gaboriaux, Jean-Paul Honoré, Roselyne Koren, Christian Le Bart, Josette Lefèvre, Bruno Maurer, Damon Mayaffre,Michèle Monte, Claire Oger, Jean-Marie Prieur, Sylvianne Rémi-Giraud,Juliette Rennes, Roselyne Ringoot.

Comité d’organisation:

C. Alén Garabato, D. Barbet, V. Bonnet, H. Boyer, K. Djordjevic Léonard, P. Gardies G. Lochard, E. Yasri-Labrique.

___________________________

Frais d’inscription: 60 euros (gratuit pour les doctorants et étudiants de Master, mais inscription obligatoire dans la limite des places disponibles)

Les commentaires sont fermés.